mercredi 29 novembre 2017

Religion et homosexualité sont-elles compatibles ?

Joachim Trier, issu d’une famille de cinéastes, quelque peu cousin avec Lars von Trier, bien plus connu,, nous propose « Thelma », film surréaliste, truffé d’évènements non matérialistes, disons si l’on veut surnaturels., cinéma qu’on nomme fantastique.

Une jeune fille, dont les parents sont catholiques pratiquants, se retrouve seule à l’université. Elle loge dans une chambre. Ses premiers émois sexuels lui font découvrir son homosexualité, ce qui manifestement ne colle pas avec son éducation religieuse. A partir de là, sujette à des sortes de crises d’épilepsie, le spectateur découvre qu’elle peut à loisir, faire disparaître qui elle veut, petit frère, amie, jusqu’à noyer son père et faire remarcher sa mère paraplégique, comme Jésus avec son « Lazare lève-toi ». In fine, on la retrouve souriante dans la cour de son université, sa copine lui collant un bisou dans le cou. Que s’est-il donc passé ? Joachim Trier ne nous le dit pas.

Mon sentiment, c’est qu’elle est profondément écartelée entre son éducation religieuse condamnant l’homosexualité, et la réalité qui se tient debout devant elle. Il est difficile pour le spectateur de trier entre le réel, et les rêves, cauchemars, hallucinations, pensées lugubres, jusqu’au moment où elle « tue » en pensée son géniteur, métaphore de sa libération sexuelle où elle expédie au diable, dans les flammes de l’Enfer, les interdits de sa religion.

Eili Harboe est une Thelma assez réaliste, convaincante, jeune adolescente qui découvre la vraie vie, au regard de son éducation stricte, qui semble s’émerveiller de ses découvertes tout en ayant peur de mal se conduire. Pour le reste du film, les images de synthèse et autres effets spéciaux sont globalement réussis. Mais on ne décernera pas le titre de merveille cinématographique à ce long métrage, qui pose plus de questions qu’il n’en résout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'oubliez pas de signer votre commentaire (nom ou prénom ou pseudo...)